Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Saroune
  • : pas de poésie mais quelques mots posés sur le coin d'une feuille, un soir d'inspiration.
  • Contact

Archives

20 juillet 2008 7 20 /07 /juillet /2008 00:19
D'abord un bruit, une vibration,
Qui résonne au creux de mes reins.
           Puis un regard, un sourire,
           Etincellants,
           Qui liquéfient mes jambes.

Ta main,
Posée sur ma hanche.
Cette odeur qui m'envahit,
           Quand tu te penches.
Mes lèvres frôlent les tiennes,
Hésitantes.

                                Première leçon.

Tendre et douce, ta bouche
Devient volontaire
Ta main glisse
            Simplement.
Je m'abandonne
Dans tes bras.

                              La leçon continue ....
Partager cet article
Repost0
20 juillet 2008 7 20 /07 /juillet /2008 00:15
Calme quiétude intéireure
A peine dérangée
Bruissement extérieur
Equilibre, sérénité
Sans heurts la vie déroule
Ribambelle d'habitude

Ebauche d'un geste
Cours du temps hésitant
Battement d'un coeur
Kick involontaire des sens

Un seul mot, un seul geste
L'imaginaire prend le pas
Sur la réalité
Promesse de plaisirs
Brûlant d'être ainsi
inachevé

Il suffit de franchir la ligne ___
Partager cet article
Repost0
20 juillet 2008 7 20 /07 /juillet /2008 00:11
Le Silence
Envahissant, imprégnant,
Saturé

Lueurs vacillantes
Dans le silence
Regards qui se cherchent
Qui se croisent
Qui s'attirent

Inexorablement,
Mon regard revient vers son visage,
Rêveur.
Son regard s'illuminant,
Complice.
Alors qu'une même pensée
Traverse notre esprit
Au même moment.
Partager cet article
Repost0
20 juillet 2008 7 20 /07 /juillet /2008 00:07
Prendre un risque
S'aventurer là
Où l'on n'oserait aller

Ebauche d'un geste
Brûlant d'être
Inachevé

Franchir la limite
Du rêve
A la réalité
Partager cet article
Repost0
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 20:34
Quand je suis heureuse, triste, en rage, seule ou accompagnée, chez moi ou en vacances, il arrive que les mots et les images se bousculent dans ma tête. Il me faut alors prendre un crayon et un bout de feuille pour "vidanger" mes neurones.
Toujours un crayon papier, dans la mesure du possible ;
Toujours un notebook à portée de main, c'est d'ailleurs devenu la première chose que je mets dans mon sac de voyage ;
Il suffit de poser quelques mots et de les organiser, les modifier, les arranger, les harmoniser, les rendre plus beaux, plus fluides, plus calmes ou plus percutants ;
Une ébauche, un premier jet, trois phrases, deux paragraphes ;
Laisser tomber ;
Revenir sur une idée, trouver d'autres mots, d'autres rimes, d'autres rythmes ;
Et finalement, être satisfaite, prendre sa plume et son velin, et poser une dernière fois ces mots, illustrant des images.
Une idée ludique, la face cachée de la façade scientifique de moi,

Ecrire pour ne pas devenir schizo, dans mon méiter, c'est devenu un rituel de sérénité, une parenthèse pour souffler.

Et partager ces mots, puisqu'il faut bien un jour se dévoiler, révéler une part de soi, pour avancer vers les autres, ne pas sombrer dans l'auto-satisfaction.


L'écriture est devenue compulsive, une forme de gestion du stress, comme l'achat compulsif, sauf que ça coûte moins cher...

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 01:48
Transparence délicatement moirée de soleil
jeux de superpositions
Et de lumières
Fusion des matières

Nul oeil n'a encore percé son mystère
Aucune main jamais touché son existence
Rien ne dérange
Cette ordonnance glacée

Douce chaleur fondante
Qui goutte à goutte se joue
De cette architecture étoilée
Cathédrale de verre éphémère
06/06
Partager cet article
Repost0
15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 01:45
Tendre matin
Qui s'effiloche encore de rosée
Azur bleuté d'une clarté incertaine
Les ombres pâles reculent sous le charme
Lente transition du jour
Et de la nuit
Bientôt le fracas des armes
Prendra le pas sur le chant des oiseaux
La nature reprend vie
Au rythme des gazouillis.

Mais sur l'heure les détails se précisent
Impalpable moment où la nuit ne devient
Plus qu'une ombre parmi tant d'autres.

Alors la sentinelle se redresse
Un autre jour commence
En ces terres de combats. 

24/10/07
Partager cet article
Repost0
15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 01:38
Un nom. Trois syllabes fluides
s'accrochent à mes pensées,
Un tourbillon d'images
qui me submergent.

Un nom. Fourmillement famillier
Là. Juste là.
Au creux de la colonne;
                  Brusque envie
                  De risque
                  Besoin impétueux
                  De mouvement !

Trois syllabes. Kaléïdoscope de souvenirs
Et d'avenirs ?
Associations de flashs

Bolide noir. Puissance contenue
Fendant l'air tel l'aigle
Sur sa proie.

Un nom. Trois syllabes
Evocatrices de plaisirs
De passion. De fantasmes presques ___
07/05
Partager cet article
Repost0
6 juillet 2008 7 06 /07 /juillet /2008 17:19
Petit sentier
Escarpé
Rocailleux
Lourdeur des chaussures
Enneigées de poussières
Difficile pesée du sac sur les épaules
Meurtries par la route accomplie
Fatigue du souffle
Souffrance des muscles
Les minutes s'écoulent
Comme la sueur
Perles lentes et sinueuses
Au creux d'un virage
Un peu de fraicheur
Par endroits
Au détour d'une racine
L'éperon solitaire
L'aboutissement
Enfin
Large espace emperlé de nuages
D'étincelles glacées
Océan d'émotions
Et de plénitude
3500 mètres d'efforts
Et d'altitude.
06/06
Partager cet article
Repost0
6 juillet 2008 7 06 /07 /juillet /2008 17:17
Etincelle fluide
Traçant sur l'alsphate
une ligne parfaite
 
Légèreté des courbes
Harmonieuses
Qui parlent au coeur
Promesse de vitesse
 
Nul n'est indifférent
Lorsqu'elle se joue du vent
Chaleur rassurante
Puissance maîtrisée
 
Le plaisir des sens
A l'état brut_
juin 06
Partager cet article
Repost0